ALLERGIE OCULAIRE

Qu’est ce que l’allergie oculaire ?

L’œil est en contact permanent avec l’air et les particules qui se trouvent dedans.

La surface de l’œil est recouverte de la conjonctive qui est une muqueuse.

Le plus souvent, l’allergie oculaire se manifeste par une conjonctivite mais l'inflammation peut atteindre la cornée et les paupières.

Les symptômes de l’allergie sont une réaction excessive des défenses immunitaires de la conjonctive vis à vis de substances normalement non agressives (allergènes) : les pollens, les poils d’animaux, certains médicaments…

Dans la plupart des cas, les allergies sont bénignes et se traitent facilement avec des collyres.

L’allergie oculaire se manifeste pendant la saison des pollens ou toute l'année selon le type d’allergie.

 

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont variés, les plus fréquents sont des démangeaisons, des picotements, une sensation de grain de sable, une rougeur des yeux, des sécrétions abondantes (l’œil pleure) et parfois un gonflement des paupières.

Les deux yeux sont atteints en général.

 

Existe-il différents types d’allergies ?

Oui, les conjonctivites allergiques sont variées, on en distingue plusieurs types :

- la conjonctivite saisonnière est la plus fréquente, elle survient chaque année à la même période. Une rhinite ou une sinusite allergique est souvent associée. Les allergènes en cause sont les pollens (arbres, graminées et herbacées).

- la conjonctivite perannuelle dure toute l’année. La cause la plus fréquente est l’allergie aux acariens, aux moisissures et aux poils d'animaux.

- la kératoconjonctivite vernale (ou printannière) de l’enfant est plus rare : cette conjonctivite allergique commence dans l’enfance avant l’âge de 10 ans chez des enfants le plus souvent déjà allergiques. Habituellement, cette allergie disparaît après l’adolescence.

- la kératoconjonctivite atopique est plus grave car elle peut atteindre la cornée ; elle évolue par poussées. Elle débute en général entre 30 et 50 ans chez des patients le plus souvent asthmatiques ou souffrant déjà de dermatite atopique.

- la conjonctivite gigantopapillaire est une allergie causée par les lentilles de contact, une prothèse oculaire, un corps étranger…

- l’allergie de contact des paupières (eczéma de contact) est souvent causée par des cosmétiques (maquillage …) ou certains collyres. Les paupières sont alors le siège d’un eczéma (rougeur) avec de petites vésicules, d’une desquamation (la peau pèle) ou d’un urticaire.

 

L’allergie oculaire peut-elle se compliquer ?

Dans de rares cas, l’allergie peut atteindre la cornée et entraîner une détérioration de la vision.

 

Quels sont les traitements possibles ?

Lorsque cela est possible et lorsque l’allergène est connu, il faut supprimer la substance responsable de vos allergies.

Des tests allergologiques cutanés (patch tests) chez un allergologue permettent de tester différents allergènes et peuvent identifier le ou les allergènes en causes.

Un lavage régulier des yeux avec du sérum physiologique (gardez-le au frais, cela soulage mieux les symptômes) supprimera les allergènes se trouvant dans vos yeux.

Dans certains cas, lorsque l’allergie est invalidante et que l’allergène est identifié, une désensibilisation (par comprimés ou injections) sera envisagée, les résultats de cette désensibilisation sont très variables d’un patient à l’autre.

Des collyres antiallergiques (antidégranulants mastocytaires ou antihistaminiques H1) ou des collyres anti-inflammatoires peuvent vous être prescrits.

 

Conseils pour éviter les allergènes au quotidien

 

Dans toute la maison

- Luttez contre l’humidité : aérez régulièrement tous les matins les pièces de la maison (au moins 10-15 minutes par jour) ; l’absence de ventilation favorise le développement des moisissures dans votre maison.

- Nettoyer les sols à l’aspirateur régulièrement (au moins une fois par semaine) afin de supprimer les poussières et poils d’animaux. Vérifiez régulièrement le filtre de votre aspirateur.

- Ne chauffez pas trop les pièces de la maison, cela favorise le développement des acariens. La température intérieure doit être comprise entre 18 et 19°C.

- Ne fumez pas à l’intérieur de la maison.

 

Dans les chambres et dans le séjour (allergène : les acariens)

- Lorsque cela est possible, supprimez les moquettes et les tapis, les tentures et les doubles rideaux pour diminuer la prolifération des acariens. Lavez régulièrement vos moquettes et tapis, idéalement avec de la vapeur.

- Pour votre literie :

. privilégiez un sommier à lattes, utilisez du linge de lit synthétique et une housse de matelas anti-acariens lavable à 60°C (le lavage à 60° tue les acariens).

. utilisez des oreillers, une couette et une couverture synthétique.

. lavez régulièrement les peluches à plus de 60°C ; si cela n’est pas possible, 24h au congélateur tue les acariens de vos peluches.

. si une allergie aux acariens est prouvée, l’utilisation d’un ascaricide peut vous aider.

- Pour vos fauteuils et canapés : préférez le cuir ou les matières synthétiques plutôt que le tissu.

- Evitez les plantes vertes d’intérieur, n’entreposez pas de bois de chauffage à l’intérieur de votre maison.

 

Dans les salles d’eau (allergène : les moisissures)

- Aérez après votre douche ou votre bain. Si votre salle de bain n'a pas de fenêtre, installez une ventilation.

- Nettoyez régulièrement les surfaces avec un détergent qui supprime les moisissures (eau de javel ou produit spécifique).

- Evitez si possible de faire sécher votre linge à l’intérieur de la maison.

 

Dans la cuisine (allergène : les blattes)

- Aérez régulièrement après avoir fait la cuisine.

- Nettoyez régulièrement les surfaces avec un détergent qui supprime les moisissures (eau de javel ou produit spécifique).

- Videz et nettoyez régulièrement vos poubelles.

- Enfermez la nourriture. Ne conservez pas les emballages cartons des produits.

 

Si vous avez des animaux domestiques (allergène : poils d'animaux)

- Lavez-les au moins une fois par semaine.

- Dans les chambres où vous dormez, évitez qu’ils rentrent et évitez les aquariums.

 

A l’extérieur (allergène : les pollens)

- Evitez les promenades dans les sous-bois humides.

- Avec vos enfants, méfiez-vous des bacs à sable qui ne sont pas nettoyés régulièrement et peuvent contenir des moisissures.

- Pendant la saison des pollens, évitez de sécher votre linge dehors.

- Rincez-vous les yeux au sérum physiologique après les baignades en piscine.

 

Si vous êtes allergiques aux pollens

- Consultez régulièrement le calendrier pollinique, sur le site www.pollen.fr par exemple.

- Evitez de tondre la pelouse vous-même ; lors de la tonte, fermez toutes les fenêtres de la maison ; portez un masque si vous jardinez.

- Dans la voiture, roulez les fenêtres fermées et changez régulièrement les filtres de la climatisation.

- Ne vous frottez pas les yeux.

- Prenez une douche (corps et cheveux) avant de vous coucher pour éliminer les pollens.

- Portez un chapeau et des lunettes.

 

Information mise à jour le 01/12/2016

Les informations ou les conseils donnés sur ce site internet ne peuvent pas remplacer une véritable consultation chez l'ophtalmologiste traitant.

Information mise à jour le 26/01/2020
Auteurs : Dr Emilie Costantini (Ophtalmologiste) & Dr Xavier Ricaud (Ophtalmologiste)
Editeur : Dr Xavier Ricaud (Webmaster)

Horaires d'ouverture habituels *

Lundi : 09h00 – 12h00 ; 14h00 – 17h30
Mardi : 09h00 – 12h00 ; 14h00 – 17
h30
Mercredi : 09h00 – 12h00 ; 14h00 – 17
h30
Jeudi : 09h00 – 12h00 ; 14h00 – 17
h30
Vendredi : 09h00 – 12h00 ; 14h00 – 17
h30
* le standard téléphonique

n'est pas ouvert tous les jours 

 

© 2020 Dr Costantini & Dr Ricaud